Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
Petule Mathieu
4 septembre 2021
Vite ! Lévitons !

Vite ! Lévitons !

Peinture: Pétule M.        Texte: Denis M.

C'est trop tard pour apprendre à nager! Je m'accroche, tout mon corps désarticulé s'agrippe à la barque de pacotille. Le vent et les vagues s'allient, fusionnent, s'enroulent, deviennent oeil du cyclone. Quelle accélération ! Un tourbillon mach 3 ! Mon expérience enfantine des plateaux tournants des aires de jeu ne suffira pas. Je tremble de tout mon être. La seule issue: se faire léger comme une plume pour léviter...

Je lâche prise, et la sagesse de Bruce Lee me revient aussitôt de quelque part:  "  Sois comme l’eau qui trouve son chemin à travers les fissures. Ne sois pas assuré, mais adapte toi à l’objet et tu trouveras un moyen de le contourner ou de passer à travers. Si rien en toi ne reste rigide, les choses extérieures vont se révéler. Vide ton esprit, sois informe. Informe, comme l’eau. Si tu mets de l’eau dans une tasse, elle devient la tasse. Tu mets de l’eau dans une bouteille et elle devient la bouteille. Tu la mets dans une théière, elle devient la théière. Maintenant, l’eau peut couler ou s’écraser. Sois l’eau, mon ami."

Eureka ! ça marche ! Je monte, je monte, je flotte au vent qui m'éloigne de la tempête. Je vole, un bonheur immense m'envahit. Tout est en harmonie. Un instant d'éternité. Je contemple les couleurs de la mer, les bancs de poissons qui, comme un seul, jouent avec les vagues et les courants. Dire que je croyais être seul, sur ma barque au beau milieu de cette immensité aux reflets changeants.

Tiens, je commence à redescendre lentement, par paliers, comme une plume. Quelle sensation de liberté! Je vois des gros poissons à la queue leu leu. Comme ils sont beaux ! Ils viennent tous me voir,  ça se bouscule même. Mais les voilà qu'ils s'agitent, se battent dans des flots d'écume. Je descends encore et, maintenant, ils sautent toutes dents en avant..."C'est l'heure maman!"  J'ouvre un œil. Le soleil est radieux. Des papillons multicolores volètent calmement autour de la piscine.  Une petite plume blanche, ébouriffée est posée sur ma peau.

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
MOTS peinture&dessin
1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Brèves de confi-potes:  "In My Room"

Brèves de confi-potes:  "In My Room"

nées de la volonté de laisser une trace de cette période exceptionnelle...en rédigeant tous les...

Denis MUSSO
23 mars 2020
Brèves de confi-potes:    "Chambre à air"

Brèves de confi-potes:    "Chambre à air"

J13: J’ai toujours rêvé d’être un homme d’intérieur.On m’avait dit extériorise-toi. Va prendre...

Denis MUSSO
29 mars 2020
Compos de confi-potes: "Ode à la vie"

Compos de confi-potes: "Ode à la vie"

Texte: Romy ColletMusique et interprétation: Yvon GordPhoto et sculpture: Olivier LebigrePrivés...

Romy COLLET
22 mars 2020
Brèves de confi-potes: "Epi ça rime à quoi?"

Brèves de confi-potes: "Epi ça rime à quoi?"

Epi quoi? épidémieEpi de blé ,source de vieEpi pour pas pandémie?C'est pareil vous l'ai-je...

Robert HAULET
11 avril 2020
"Tu laisses ou tu prends"

"Tu laisses ou tu prends"

Tu vis dans une bulle, dans un décorRempli de papillons, de poussières d’orComme Cendrillon, une...

Romy COLLET
11 avril 2020
Brèves de confi-potes: "Se jeter à l'eau"

Brèves de confi-potes: "Se jeter à l'eau"

Photo: Sandra DimbourJ21 : « se jeter à l’eau »Comment savoir ? Ce n’était pas la première fois...

Denis MUSSO
6 avril 2020